dans

Enda: la marque sportive originale du Kenya transforme l’athlétisme

 

Le Kenya est célèbre pour les prouesses de ses coureurs de fond qui ont dominé les événements mondiaux sur piste, remporté de nombreuses médailles et battu des records du monde.

Cependant, leur équipement de sport n’est généralement pas fabriqué en Afrique.

Peut-être une chose du passé comme Enda – une société cofondée en 2016 par une femme d’affaires kényane Navalayo Osembo lance un nouveau design pour une chaussure de course de haute performance.

Fabriqué en Afrique

L’inspiration derrière la marque est venue après qu’elle a noté que les pays africains consomment généralement des produits de sport sans participer à la production de marques originales.

En tant que PDG d’Enda, Osembo explique comment les produits de la marque sont spécialement conçus pour améliorer les performances sportives africaines.

«Nos chaussures sont conçues pour maximiser une frappe au milieu du pied et c’est donc une sorte de style qui est très populaire en Afrique de l’Est, y compris au Kenya et en Éthiopie. Nous fabriquons donc des chaussures qui récompensent cette frappe. Nous sommes également uniques parce que nous sommes les premiers du genre au Kenya et en Afrique essentiellement à fabriquer des chaussures de course performantes. Cela n’a pas été fait auparavant. »

En partenariat avec une usine de Kilifi connue sous le nom d’Umoja Rubber Products Limited. Une équipe de 42 collaborateurs produit entre 150 et 300 paires de chaussures par jour pour Enda dont le nom de marque se traduit par «go» en kiswahili. Un mot traditionnellement chanté par les fans lors des compétitions pour encourager les athlètes à l’approche du dernier tronçon de courses intenses.

Henry Wanyoike, détenteur du record paralympique kenyan, ne peut contenir son bonheur avec son nouvel équipement sportif.

«Je suis fier d’utiliser quelque chose qui est fabriqué au Kenya par les Kenyans eux-mêmes. J’ai la chaussure, j’ai utilisé la chaussure dans différents marathons localement et aussi à l’étranger et c’est une chaussure fantastique.

Boom des affaires appartenant aux Noirs

En 2020, Enda a vendu 7000 paires de chaussures marquant ainsi une multiplication par dix des ventes par rapport à la fin de l’année 2019.

Osembo pense qu’une partie du succès est attribuée à la montée de la conscience sanitaire pendant les verrouillages de la pandémie COVID-19.

Cependant, Osembo partage que les affaires sont en plein essor encore plus depuis le mouvement mondial sans précédent Black Lives Matter.

90% de ces commandes provenaient des États-Unis, montrant une croissance de la popularité de la marque dans le pays – 80% de la clientèle d’Enda provient des États-Unis, 8% d’Europe et 12% du Kenya.

«  Le mouvement Black Lives Matter a vu une augmentation ou une augmentation du soutien des entreprises appartenant à des Noirs et, en tant que marque africaine, nous avons également pu en bénéficier, étant l’une des rares marques à être réellement performantes en Afrique et donc aux gens. Nous avons également commencé à chercher où ils placent leur argent et comme nous sommes une entreprise à majorité noire, nous en avons également bénéficié.

Enda prévoit désormais de lancer une chaussure d’entraînement spécialement conçue pour la course en montagne d’ici la fin de 2021.

 

Qu'en penses-tu?

commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les femmes guerrières du Dahomey et leur histoire fascinante

4 domaines dans lesquels les entreprises modernes devraient se réinventer