dans

Les grandes inventions de la musique africaine

La musique africaine peut avoir diverses origines, qui sont les oreilles des tambours, les instruments de musique, les chants et les danses. Les arts africains sont liés à la spiritualité, à la société et à la vie humaine. Les principales différences entre la musique occidentale et la musique africaine sont dans la théorie et la pratique. Par exemple, la théorie occidentale place un étalon-or alors que l’étalon-or dans la musique africaine est dans la vie quotidienne. Certains des musiciens africains sont des chanteurs et des danseurs qui rémunèrent adéquatement.

4 instruments originaux africains

Le Banjo est une tête de banjo-ukulele à deux cordes avec changement de tonalité, avec une seule touche. Il se joue dans les villages sur les airs de «BAMBA YELE», «KALIMBA», »ou« MALIMBA ». »Il a également été joué pour des airs de Blues et Gospel au sein des chœurs de prières à l’Eglise évangélique de l’Afrique.

Le mbira est un instrument de musique électronique que l’on pourrait assimiler à un autre instrument de clavier. Il est constitué d’une réglette à une octave sur laquelle l’interprète peut aussi apposer son plectre sur les éléments mobiles classés à la hauteur d’une touche de piano. «Le mbira, comme le djembé, a été utilisé dès la plus haute antiquité pour encadrer des rites,« comme les cérémonies du courroux divin »(Seznec, 1896, p. 395).

Le Balafon est un instrument de musique à percussion. Cet instrument de musique traditionnelle est composé de 26 à 28 clochettes plusieurs clochettes avec une pièce carrée montée sur un pied, une sangle et plusieurs clochettes, afin que celles-ci puissent être tiraillées.

Le Kalimba est un instrument révolutionnaire. Il prend la forme d’une sorte de diapason avec inclus deux rangées de clochettes de caisse claire. Chaque rangée de clochettes est configurée pour produire des notes différentes. Il est également constitué de deux baguettes qui se transposent de la hauteur des clochettes. Ce qui produit la capacité de musiciens pour jouer de graves et aigus sur le même instrument.

L’invention la plus méconnue

Il y a beaucoup de grandes inventions en Afrique, les plus grandes inventions de la musique africaine est sans aucun doute le beat. Le beat africain est quelque chose de totalement nouveau que les gens ont donné un nouveau genre. Le beat afro-jazz apporte un son dynamique, qui évolue. Le beat africain est basé sur les instruments traditionnels africains comme les djembés, les balafons et les xylophones. Le potentiel musical de ces instruments remonte à plusieurs milliers d’années. C’est pourquoi ils sonnent si bien. Les instruments africains ont une longue histoire et ont donné leur style aux styles musicaux actuels. Le chant africain nous a aussi prodigué les chansons traditionnelles et les techniques vocales ancestraux qui ont largement inspiré les chanteuses africaines et internationales. Les gens font des musiques sur les instruments africains comme les banjos, les guitares, les basses et les claviers.

Dans la musique africaine, on peut toujours entendre les instruments de percussion comme les djembés africains, les balafons africains et les xylophones africains. Les instruments africains ont une longue histoire et ont donné leur style aux styles musicaux actuels. La musique africaine nous a prodigué les chansons traditionnelles à l’instrumental en chantant et les techniques vocales ancestraux qui ont grandi inspiré les chanteuses africaines et internationales.

Les gens font des musiques sur les instruments africains comme les banjos, les guitares, les basses et les claviers.

Les innovations africaines de la musique sont nombreuses, mais les plus grandes inventions sont les genres musicaux africains comme le beat, la musique afro-jazz, le chant africain.

Qu'en penses-tu?

commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

20 coiffures afro pour enfants parfaites pour l’école

Shirley Thompson est la première femme à composer une symphonie en 40 ans en Europe