Le mariage étonne. Des kimonos en tissus wax, des sculptures africaines laquées de 800 couches rouges par les artisans de l’empereur du Japon, des performances inspirées des cérémonies du thé en présence d’un esprit au masque tribal, des danses shintô-butô… Serge Mouangue, qui a fait ses classes à l’ENSCI (École nationale supérieure de...Continuer la lecture
Menu
Catégories